College LENS.jpg

6 thèmes, 1 méthodologie

Six thèmes de travail prioritaires

Les établissements participant à Eco-Ecole ont la possibilité de travailler chaque année sur l’un des 6 thèmes prioritaires du programme, autour desquels le projet se développe : l'alimentation, la biodiversité, les déchets, l'eau, l'énergie, les solidarités.

Ces thèmes sont les supports concrets du plan d’action afin d’initier une réflexion plus globale et amèner les acteurs et les partenaires du projet à s’interroger concrètement sur leurs habitudes quotidiennes et à trouver des solutions pragmatiques.

De nouvelles thématiques sont régulièrement intégrées dans le programme afin d'élargir le choix des porteurs de projets.

Après avoir traité l'ensemble de ces thèmes prioritaires, les Eco-Ecoles, Eco-Collèges et Eco-Lycées peuvent approfondir le thème de leur choix (en rapport avec le développement durable). Ils élargissent leurs réflexions à des problématiques plus larges (communales, régionales voire internationales) et prennent de nouvelles initiatives. Ils peuvent également revenir à un thème précédemment étudié, si cela apparaît pertinent pour l’établissement.

Une méthodologie en sept étapes

La méthodologie Eco-Ecole s’organise en sept étapes essentielles pour mener à bien le projet. Le Jury Eco-Ecole évalue en fin d'année scolaire la mise en oeuvre de ces sept points pour attribuer le label ou le renouveler.

Réunir le comité de pilotage : Ouvert à tous les acteurs et les partenaires du projet, le comité de suivi rassemble des enseignants, la direction de l’établissement, des élèves, des élus locaux, des parents d'élèves, des représentants du personnel d’entretien, des associations locales, des fournisseurs et prestataires, etc. Il se rassemble régulièrement pour définir de façon concertée les orientations du projet.

Réaliser le diagnostic : Avant d’agir dans l’établissement, il est important d’en connaître l’état initial par rapport à la thématique retenue. Le diagnostic permet de connaître les points à améliorer et donc de réaliser un projet sur-mesure.

Définir et mettre en œuvre le plan d’action : À partir des observations faites lors du diagnostic, le comité de suivi détermine les priorités et l’agenda des actions à réaliser.

Mesurer et évaluer : Tout au long du projet, les élèves vérifient et mesurent les avancées et impact des actions mises en place. Les résultats ainsi rendus visibles permettent aux élèves de prendre conscience qu’ils peuvent changer le cours des choses.

Etablir des liens avec les discplines enseignées : Les enseignants accompagnent le projet en l’associant à une véritable démarche pédagogique. le projet est ainsi mise en relation avec le programme scolaire dans les différents enseignements.

Impliquer tout l’établissement et la communauté : Le projet Eco-Ecole n’est pas le fait d’un petit groupe, mais implique l’établissement tout entier et s’ouvre aux partenaires locaux qui le souhaitent (parents d’élèves, élus, associations, etc.).

S'engager avec créativité : En fin d'année scolaire, les élèves sont inviter à formaliser sous une forme artistique libre (affiche, chanson, exposition, etc.) les engagements et les prises de conscience qui se sont opérées pendant l'année. Visible par tous dans l'établissement, cette création permet d'en garder la mémoire.