ILS L'ONT FAIT !

webm@ster

L’Eco-Collège International de Noisy-le-Grand

FICHE D’IDENTITÉ DE l’ÉTABLISSEMENT

TYPE :

COLLÈGE

Nombre d’élèves :

416

ANNÉE D’INSCRIPTION :

2014

NOMBRE DE LABELS :

5

 

Commune : NOISY-LE-GRAND (Seine-Saint-Denis)

CONTACT :

Alexia POINTET, professeure d’EPS
alexia.pointet(at)ac-creteil.fr

FICHE IDENTITÉ DU PROJET

Thème :

Formation des éco-délégués

  Objectifs de développement durable :

LE PROJET EN BREF :

 

Après avoir exploré plusieurs thématiques (déchets, biodiversité et alimentation) et obtenu la labellisation Eco-Collège cinq années consécutives, cet établissement s’est lancé dans un projet ambitieux et innovant : la « Transmission-formation des écoliers et des adultes par les éco-délégués ». Ce stage inversé, organisé par les éco-délégués du collège, avait pour objectif la sensibilisation des parents d’élèves, des personnels de l’établissement et de huit classes de primaires de Noisy-le-Grand à diverses thématiques du développement durable.

Réunir le comité de pilotage

 

Le comité de pilotage composé d’enseignants, de la direction, des éco-délégués (au nombre de 46) et des partenaires associatifs du projet s’est réuni deux fois durant l’année scolaire 2018-2019. Par ailleurs, tout au long de l’année, les enseignants référents ont régulièrement organisé des temps d’échanges avec les éco-délégués afin de faire le point sur les actions menées. Au troisième trimestre, les enseignants souhaitaient laisser le soin aux élèves d’organiser eux-mêmes un comité de pilotage. Si le temps leur a manqué pour concrétiser cela, ils comptent bien le mettre en place durant l’année scolaire 2019-2020.

Réaliser le diagnostic

 

A la fin du 1er trimestre, une enquête (appelée « audit interne ») a été menée auprès des équipes enseignantes du collège pour sonder leur implication dans l’éducation au développement durable et les liens qu’ils font (ou non) avec les programmes d’enseignement. Se basant sur un questionnaire numérique élaboré par les enseignants, cet audit a permis de mettre en évidence le souhait des enseignants d’être formés aux liens qui peuvent être établis entre leurs disciplines et les enjeux du développement durable.

Mettre en œuvre le plan d’action

 

La formation des adultes a été proposée par les élèves eux-mêmes lors du premier comité de pilotage.

Par ailleurs, les actions concrètes et de sensibilisation menées sur diverses thématiques dans l’établissement scolaire se pérennisent au fil des années : potager bio, gestion des déchets, construction d’une œuvre d’art en récup, recyclage du papier, ruches, lutte contre le gaspillage alimentaire.

 

Adopter le projet comme support pédagogique

 

Au final, ce sont plus de 300 élèves du collège International (sur 416 élèves au total) qui ont été touchés par les diverses actions menées notamment au cours de la Semaine Européenne du Développement Durable.

Les élèves ont eu la possibilité de valoriser leur engagement en faveur de l’environnement en choisissant de présenter leur rôle d’éco-délégué pour leur oral du Brevet des Collèges.

Fédérer l’établissement scolaire autour du projet

 

La communication interne autour de l’événement de la Semaine Européenne du Développement Durable a été réalisée par les éco-délégués du groupe “communication des actions EDD”. Ils ont créé des affiches pour informer leurs camarades ainsi que les parents d’élèves de la tenue de cet événement. Le contenu de la formation des adultes a également été créé par les éco-délégués. En effet, ces derniers ont imaginé des supports (powerpoint, jeux) pour présenter le rôle d’éco-délégué et les thématiques du développement durable travaillées au sein de l’établissement.

Cette démarche portée par les éco-délégués du collège International a eu un rayonnement notable à l’échelle locale. Cet événement a mobilisé divers acteurs comme la mairie de Noisy-le-Grand, les associations Ecophylle et Cultiver ensemble ainsi que les parents d’élèves.

Trois médias ont été conviés lors de la Semaine du Développement Durable : le Parisien, Le Monde des Ados et le journal municipal (Noisy Mag).

Et après ?

 

Le collège International souhaite faire perdurer la Transmission-formation organisée par les éco-délégués et l’essaimer en dehors de ses murs. L’établissement a été contacté par d’autres collèges d’Ile de France qui souhaiteraient être formés par les éco-délégués du collège International. Par ailleurs, dans sa démarche d’ouverture à l’international, le collège a tissé un partenariat avec une cité scolaire de Beyrouth (Liban) autour du thème de la francophonie. Cette dernière aimerait que ses élèves soient formés par les éco-délégués. De beaux échanges en perspective !

Ils l’ont fait : d’autres projets