Les Eco-Ecoles

Pour trouver les Eco-Ecoles près de chez vous, renseignez votre commune ci-dessous :

      Ils l’ont FAIT !

      • TOUS
      • FOCUS ACTION
      • ALIMENTATION
      • BIODIVERSITÉ
      • CLIMAT
      • DÉCHETS
      • EAU
      • ÉNERGIE
      • SANTÉ
      • SOLIDARITÉS
      • ÉCOLES
      • COLLÈGES
      • LYCÉES

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège Pablo Picasso (Montfermeil)

      Le collège Pablo Picasso se lance dans l’aventure Eco-Collège en 2020 sur la thématique des déchets, autour de la revalorisation des déchets produits dans le collège et du gaspillage alimentaire.

      Ils l’ont fait : la Oxley Park Public School (Australie)

      Depuis son inscription au programme Eco-Schools en 2018, l’Eco-School Oxley Park en Australie a mené des projets sur les déchets, l’eau, la biodiversité ou encore l’alimentation.

      Ils l’ont fait : la Cité scolaire Alcide Dusolier (Nontron)

      En 2020-2021, la Cité scolaire Alcide Dusolier a décidé d’opérer un changement d’envergure dans le fonctionnement de la cantine scolaire.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Lycée Antoine de Saint-Exupéry

      L’Eco-Lycée Antoine de Saint-Exupéry s’est penché sur la thématique des déchets, grâce à des actions de tri sélectif et de suppression de certains déchets plastiques.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège Gourdeliane

      Parce que la Guadeloupe dispose d’une biodiversité exceptionnelle (mangroves, récifs coralliens, etc.), l’Eco-Collège Gourdeliane travaille depuis plusieurs années à la protéger et préserver.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Ecole le Grand Meaulnes

      Après un label obtenu sur la thématique des déchets puis un autre sur la biodiversité, l’école élémentaire du Grand Meaulnes a choisi la thématique de l’alimentation.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège Georges Politzer

      L’Eco-Collège Georges Politzer a travaillé sur la biodiversité deux années de suite afin de développer et perfectionner son plan d’action.

      Ils l’ont fait : l’Institut National de Jeunes Sourds à Paris

      Après un label obtenu sur la thématique des déchets et un autre sur la biodiversité, l’INJS de Paris a choisi le thème des solidarités pour sa troisième année de participation au programme.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège Jean Moulin

      Pour leur première année de labellisation, le collège décide d’axer son projet sur la question des déchets, en laissant une grande place aux idées et prise d’initiatives des élèves

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège Irène et Frédéric Joliot Curie

      Pour sa deuxième année de labellisation, le collège Irène et Frédéric Joliot Curie de Pantin a choisi de travailler sur la biodiversité en s’entourant de partenaires scientifiques.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège République

      En 2019-2020, le collège République de Bobigny a choisi de travailler autour de l’alimentation afin de sensibiliser toute la communauté éducative à la problématique du gaspillage alimentaire.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Ecole de Boissy-la-Rivière

      En cette première année de labellisation, c’est sur les déchets que l’école élémentaire de Boissy-la-Rivière a décidé de se lancer !

      Ils l’ont fait : l’Eco-Ecole des Raguidelles

      Pour sa troisième labellisation, l’école des Raguidelles a exploré l’eau à travers des expériences et des visites. La qualité du projet et la grande implication des élèves et de toute la communauté éducative a permis de réaliser des économies mais aussi de rayonner sur son territoire !

      Ils l’ont fait : l’Eco-Ecole La Providence

      Pour leur sixième année de participation au programme, l’Eco-Ecole La Providence a choisi de se pencher sur la thématique de la santé, et plus précisément sur la question du bien-être et du confort des élèves à l’école.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège Pierre Brossolette

      Fort d’une labellisation E3D Niveau 3 déploiement, le collège Pierre Brossolette de Bondy s’est lancé en 2017 dans l’aventure Eco-Ecole. Les nombreuses actions menées par le Club Brosso durable au sein du collège lui ont permis d’obtenir la labellisation Eco-Collège pour la première fois.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Ecole Les Glaisins et sur les Bois

      L’école Les Glaisins et Sur les Bois profitent de leur treizième année de participation au programme Eco-Ecole pour réaliser un bilan de leur parcours et explorer une thématique transversale : le Climat.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège international

      Après avoir exploré plusieurs thématiques (déchets, biodiversité et alimentation) et obtenu la labellisation Eco-Collège cinq années consécutives, cet établissement s’est lancé dans un projet ambitieux et innovant : la « Transmission-formation des écoliers et des adultes par les éco-délégués ».

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège Gustave Courbet

      Fort de quatre labellisations consécutives, l’Eco-Collège Gustave Courbet à Romainville a mis en place en 2018-2019 un projet original : la création d’une boutique solidaire au sein de l’établissement !

      Ils l’ont fait : l’Eco-Collège et Lycée Notre Dame de France

      Situé en plein cœur de Marseille, les collège et lycée Notre Dame de France se sont lancés dans un projet Biodiversité depuis 2017.

      Ils l’ont fait : l’Eco-Ecole Notre Dame des Oliviers

      Pour sa 4ème labellisation, l’Eco-Ecole a décidé d’explorer les enjeux de l’Energie; cette année encore, les élèves pilotent le projet.

      FOCUS ACTION La forêt à l’Eco-Ecole des Terres Bleues (Lozère)

      En 2017-2018, l’Eco-Ecole des Terres Bleues a centré ses actions sur les arbres et la forêt, en lien avec la Journée Internationale des Forêts.

      Mieux trier, moins jeter et revaloriser : le projet Déchets de l’Eco-Ecole de la Mer (Nord)

      En constatant un manque de communication en interne, une quantité trop importante de déchets générée, des gestes timides pour trier, et une motivation que trop ponctuelle, l’école a identifié une liste conséquente de pistes pour agir concrètement.

      L’Eco-Ecole de Sigoulès (Dordogne) s’engage pour réduire ses déchets

      Pour leur première année de participation, l’école de Sigoulès a choisi de centrer son projet sur la gestion des déchets au sein de leur école. À la suite d’une enquête menée par les élèves, le constat a été fait que le tri du papier n’était pas bien effectué dans les classes

      L’Eco-Ecole de la Saïda (Paris) relève le défi de l’écologie urbaine !

      Après des années de participation au programme, et au vu du bâtiment vieillissant, l’Eco-Ecole de la Saïda décide de faire peau neuve ! Grâce à la reconstruction de l’école, celle-ci devient un bâtiment exemplaire en matière de développement durable.

      L’Eco-Collège Saint-Yves (Ille et Vilaine) aménage ses locaux pour accueillir la biodiversité

      En 2016-2017, l’Eco-Collège Saint-Yves emménage dans un nouveau bâtiment et recrée des espaces propices à la biodiversité dans l’établissement.

      L’Eco-Ecole d’Epinay-sur-Odon (Calvados) tisse des partenariats avec des professionnels de la santé

      L’Eco-Ecole d’Epinay-sur-Odon a exploré en 2016-2017 le thème de la santé. Au programme : gestes de premiers secours, sommeil et hygiène dentaire.

      Les élèves de l’Eco-Ecole Saint-Exupéry (Deux Sèvres) règlent leurs conflits grâce à une « Roue des choix »

      Le projet de l’année 2016-2017 sur la santé a permis d’amorcer une réflexion globale sur le climat scolaire et de faciliter le règlement de petits conflits au sein de l’école.

      L’Eco-Ecole de Cruet (Savoie) construit une mare pédagogique pour favoriser la biodiversité aquatique

      En 2011, les élèves ont aménagé une mare pédagogique au sein de l’établissement. Depuis, chaque classe observe la vie qui s’est installée autour de la mare au gré des saisons.

      L’Eco-Collège Cheverus (Gironde) imagine des solutions pour lutter contre les changements climatiques

      A l’occasion de la COP21 qui a eu lieu à Paris en 2015, les cinquièmes de l’Eco-Collège Cheverus ont réalisé une vidéo dans laquelle ils présentent les solutions qu’ils imaginent à l’horizon 2050.

      Les élèves de l’Eco-Collège Maurice Utrillo (Rhône) mettent en place une AMAP au sein de leur établissement

      Le diagnostic établi sur le thème de la santé a fait apparaître les liens ténus qui existent entre bonne santé et alimentation de qualité. Parmi les différentes actions suggérées, la création d’une AMAP ou encore des repas bio et locaux à la cantine !

      Tolérance et partage au cœur du projet de l’Eco-Collège Jean-Louis Etienne (Tarn)

      En 2015-2016, afin d’approfondir des actions de solidarité menées dans l’établissement, l’Eco-Collège a organisé un défi de collecte de bouchons, et mis en place un projet de rencontres intergénérationnelles.

      L’Eco-Lycée Saint-Joseph-de-Cluny (Oise) réalise des économies sur sa consommation d’eau

      Cet établissement a choisi de réaliser un bilan de la consommation d’eau de l’établissement sur plusieurs années. Cela a été le point de départ d’un projet global de réduction et de protection de la ressource en eau.

      Les élèves de l’Eco-Ecole Louis Canis (Deux-Sèvres) font « classe dehors » et découvrent le patrimoine naturel de leur village

      Les enseignantes et les élèves de l’école constatent qu’il y a peu d’espaces verts dans leur établissement, bien que leur village se situe à la campagne. Ensemble, ils décident alors de faire classe dehors une fois par semaine, pour se familiariser avec la biodiversité qui les entoure.

      La santé au cœur du projet de l’Eco-Ecole Sainte-Foy (Lot-et-Garonne)

      Pour leur dixième année de participation à Eco-Ecole, l’école a choisi le thème de la santé, pour favoriser un climat apaisé, convivial et dépourvu de fournitures scolaires toxiques.

      Des actions anti-gaspillage à la cantine de l’Eco-Ecole Elise Freinet (Mayenne)

      Pour sensibiliser la communauté éducative au gaspillage alimentaire, les élèves ont réalisé des pesées des aliments non consommés (pain, entrée, plat, etc.) aux yeux de tous.

      L’Eco-Noël solidaire du collège Hubert Delisle (La Réunion)

      En plus des projets internes à l’établissement, en faveur de l’inclusion des élèves SEGPA et ULIS, l’ensemble de la communauté éducative a souhaité développer l’ouverture du collège vers l’extérieur, par le biais d’associations locales de solidarité

      Le genre et les métiers au cœur d’un théâtre forum dans l’Eco-Lycée Emile Baudot (Haute-Marne)

      En 2016-2017, ce lycée a abordé la question du genre dans le milieu professionnel, grâce à de courtes mises en scène de la vie quotidienne.

      Les élèves de l’Eco-Lycée Nicolas Louis Vauquelin (Paris) réalisent un diagnostic énergétique au sein de leur établissement

      Après avoir réduit leur consommation d’eau de 20% en deux ans, l’Eco-Lycée a souhaité évaluer sa consommation énergétique afin de dresser un tableau général de l’impact environnemental de l’établissement.

      L’Eco-Lycée Degrugillier (Pas-de-Calais) crée une mini entreprise « Recup’Eco » pour valoriser ses déchets

      Au Lycée Degrugillier, le développement durable fait partie intégrante de la formation professionnelle des élèves. Ils ont par exemple constaté que certains déchets automobiles issus de leurs ateliers pouvaient avoir une seconde vie.

      L’Eco-Lycée Le Paraclet (Finistère) innove avec son application « Graines de troc »

      Suite à la participation au Festival Alimenterre et à un voyage pédagogique en Vendée, les élèves se sont penchés sur la question de la variété des semences. Dans cette optique, ils ont monté un projet innovant de grainothèque virtuelle.